Les Français sont conquis par les forfaits sans engagement

Solutions entreprise - Article - Lundi, 04 Août - 12:21

Forfait sans engagement, Free mobile, B&You, Sosh, Red

Forfait sans engagement

Les forfaits avec engagement ne cessent de reculer ces derniers mois. Aujourd’hui, presque un Français sur deux n’est plus engagé auprès d’un opérateur mobile. Un tel succès a poussé tous les acteurs des télécoms à proposer des offres sans engagement à leurs clients. Ces forfaits permettent de changer d’opérateur n’importe quand, ils sont également moins chers. Ces deux avantages expliquent le succès de ces offres.

 

Les Français boudent les forfaits avec engagement

 

Les forfaits sans engagement sont en train de se généraliser. Aujourd’hui, les consommateurs ne veulent plus se retrouver engagés auprès d’un opérateur mobile. Selon les derniers chiffres publiés par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) ils seraient 27,7 millions de mobinautes à avoir souscrits à un forfait sans engagement. Autrement dit, 45,5% des Français ont fait le choix de ce type d’abonnement. Au cours de l’année passée le nombre de ces mobinautes libres d’engagement a progressé de 9 points.

 

C’est un véritable changement qui s’opère dans le secteur des télécoms. Avant l’arrivée de Free Mobile sur le marché, les Français désirant souscrire à un abonnement téléphonique devait s’engager sur une période pouvant varier de 12 à 24 mois avant de pouvoir résilier leur contrat. Lorsqu’un client voulait résilier avant la fin de son engagement, il devait verser une importante somme d’argent. Aujourd’hui, les Français préfèrent les forfaits sans engagement qui leur permettent de changer d’opérateur quand ils le souhaitent. De plus, certains de ces forfaits sont à des prix très attractifs (2 euros chez Free Mobile).

 

La forte concurrence dans les télécoms a permis l’émergence des forfaits sans engagement

 

Si Free Mobile a été le premier à se lancer dans les forfaits sans engagement, l’opérateur low cost a rapidement obligé ses concurrents à s’aligner sur ses offres. Tous les opérateurs historiques ont l’un après l’autre proposé des forfaits sans engagement. Bouygues Télécom a lancé B&You, Orange a proposé les forfaits Sosh et enfin SFR a lui lancé les formules Red. Tous ces forfaits ont été conçus pour concurrencer les offres de Free Mobile et sont donc tous des forfaits sans engagement. Les opérateurs historiques ne sont pas les seuls à avoir compris l’importance de ces forfaits, les MVNO ont eux aussi voulu jouer sur ce terrain. Que ce soit Joe Mobile ou encore Virgin Mobile, là encore les offres mis en avant sont des forfaits sans engagement.

 

Cette très forte concurrence dans le secteur des télécoms a été le moteur qui a permis la fin de l’engagement. Désormais, il est possible de passer d’un opérateur à un autre sans avancer le moindre argument. Si ces forfaits sont moins chers et laissent plus de liberté, il y a une contrepartie. En effet, les forfaits libres d’engagement ne permettent pas de bénéficier de prix intéressants pour l’achat d’un mobile. Ce qui explique pourquoi les personnes souscrivant à ces forfaits sont bien souvent dans l’obligation de ressortir d’anciens terminaux.

Forfait sans engagement, Free mobile, B&You, Sosh, Red
Les solutions de communication du mag ETE
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité ETE
Abonnez vous à ETE
Rejoignez ETE sur Twitter
Abonnez-vous à ETE sur Google+