Moody's voit d'un mauvais œil la fusion SFR-Numericable

Solutions entreprise - Article - Mardi, 13 Mai - 15:41

Moody’s, agence de notation, fusion SFR-Numericable, achat de SFR,

Fusion SFR-Numéricable

Depuis plusieurs mois les avis négatifs de Moody’s concernant le marché des télécoms français se multiplient. Après avoir dégradé la note de plusieurs opérateurs de l’hexagone, l’agence de notation émet d’ores et déjà un avis négatif sur la prochaine fusion annoncée entre SFR et Numericable.

 

Une fusion qui ne fera aucun bien au marché des télécoms

 

Moody’s a déjà livré une première analyse sur les répercussions du rachat de SFR par Numéricable sur le marché des télécoms en France. Selon l’agence de notation américaine cette transaction financière est une mauvaise opération. Toujours selon Moody’s cette fusion ne redressera pas la situation d’un marché français décrit comme hautement concurrentiel et qui se dégrade depuis l’ouverture du secteur aux opérateurs low cost.

 

Moody’s n’hésite donc pas à qualifier cette fusion de « négative », car la constitution d’un nouvel ensemble ne ferait qu’augmenter la pression dans un marché déjà sous tension. Autrement dit, ce rachat ne permettra au secteur des télécoms de se porter mieux. Moody’s prévoit d’ailleurs pour 2014 une nouvelle baisse des recettes. Si l’agence de notation donne un avis aussi sévère sur la constitution du nouveau groupe SFR-Numericable c’est uniquement parce que cela ne permettra pas au marché des télécoms de stopper la chute des recettes.

 

Revenir à trois opérateurs la solution proposée par Moody’s

 

La situation du marché français est un sujet qui a été abordée à plusieurs reprises par l’agence de notation. Il y a quelques mois, Moody’s a dégradé la note de Bouygues Télécom et d’Orange. Pour justifier cette dégradation le géant américain avait mis en avant la baisse des revenus et la dégradation du marché français. Si Moody’s ne voit pas d’un bon œil la fusion qui s’annonce entre Numericable et SFR c’est parce que cela ne suffira pas à relâcher la pression sur le marché français.

 

Selon Moody’s la meilleure solution pour améliorer la situation de ce secteur fortement affecté par l’arrivé de Free Mobile serait un retour à trois opérateurs. Selon l’Américain ce scénario permettrait aux opérateurs de renouer avec les bénéfices et le secteur des télécoms verrait la pression diminuer.

Moody’s, agence de notation, fusion SFR-Numericable, achat de SFR,
Les solutions de communication du mag ETE
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité ETE
Abonnez vous à ETE
Rejoignez ETE sur Twitter
Abonnez-vous à ETE sur Google+