Le revenu des opérateurs de téléphonie continue de baisser pour la deuxième année consécutive

Solutions entreprise - Article - Vendredi, 25 Avril - 11:03

Arcep, opérateur de téléphonie, revenus annuels, investissement dans les télécoms

Revenus des opérateurs 2013

En 2013, le revenu des opérateurs de téléphonie s’élève à 38 milliards d’euros, soit 7,7% de moins qu’en 2012. Pour la deuxième année consécutive, le revenu des opérateurs est en baisse, ce phénomène est général puisqu’il touche tous les opérateurs européens. Ces résultats ont été communiqués par l’Arcep qui a également souligné que cette baisse des revenus n’avait toutefois pas influencé les investissements des opérateurs qui se maintiennent d’une année sur l’autre.

 

L’effet Free continue de se faire ressentir deux ans après son arrivé sur le marché

 

Les chiffres officiels ont été communiqués par l’Arcep, et ils ne sont pas bons. En 2013, les opérateurs télécoms ont vu leurs revenus diminués de 7,7% par rapport à 2012 en tombant à 38 milliards d’euros. Ce recul est général, il concerne aussi bien le mobile que le fixe. Toutefois, les opérateurs français ne sont pas des marginaux puisque cette tendance se généralise à tous les opérateurs européens.

 

Cela fait maintenant deux ans que les revenus des opérateurs sont en chute, et une fois de plus c’est l’arrivé sur le marché de Free qui est pointée du doigt pour expliquer ce phénomène. L’opérateur low cost est accusé d’avoir perturbé la dynamique du marché avec ses prix cassés ce qui a obligé ses concurrents à en faire autant. Ce phénomène explique la baisse des revenus des opérateurs depuis ces deux dernières années.

 

Malgré une baisse de revenu les investissements restent une priorité pour les opérateurs

 

En publiant ces chiffres, l’Arcep a souligné que malgré ces mauvais résultats tous les opérateurs maintiennent leurs investissements. En 2013 les opérateurs de téléphonie ont investi à hauteur de 7,2 milliards d’euros : une somme qui reste comparable à 2012. En effet, il y a un an les opérateurs avaient investis 7,3 milliards d’euros.

 

Ainsi malgré la baisse des revenus les acteurs de ce secteur continuent d’investir, un phénomène qui est propre aux télécoms et aux secteurs en perpétuels évolutions. En effet, la perte de revenu n’est pas venue influencer les investissements à cause de l’arrivée de la 4G ainsi que de la 4G+ dès cet été.

Arcep, opérateur de téléphonie, revenus annuels, investissement dans les télécoms
Les solutions de communication du mag ETE
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité ETE
Abonnez vous à ETE
Rejoignez ETE sur Twitter
Abonnez-vous à ETE sur Google+