Le cloud computing à la conquête de l’entreprise

Conseils entreprise - Article - Mardi, 10 Juillet - 18:03

le cloud pour les entreprises

publié par Sonia

L’informatique en nuage est en train de devenir un véritable support logistique et économique pour les entreprises. Le cloud computing apporte aux entreprises un grand nombre de solutions, et facilite de plus en plus leur fonctionnement. En offrant des espaces d’hébergement qui s’adaptent à l’évolution des besoins, le cloud agrandit chaque jour la liste de ses options.

 

 

Le cloud : une solution pour remédier aux défauts des datacenters

 

Avant l'avènement du cloud, beaucoup d'entreprises se sont équipées de centres de stockage (datacenters). L'intérêt de ces centres privés est désormais remis en question. Leur usage, souvent limité à la gestion des données d'une seule entreprise, pose le problème de la sous-exploitation... Entre installation, maintenance, et consommation d’électricité, les datacenters sont de véritables gouffres financiers... Autre inconvénient des centres de stockage "classiques": ils ne s’adaptent pas à l’évolution des besoins de l’entreprise. Résultat: des services informatiques contre-productif.

 

Le cloud apparaît comme une excellente alternative aux datacenters. Il est devenu un partenaire incontournable pour les entreprises, apportant des solutions aux problèmes de stockage et facilitant les process. Les trois avantages du Cloud:

 

  • Il réduit les dépenses des entreprises dans le domaine de l’informatique
  • Il est flexible et s’adapte aux besoins des sociétés, en fonction de la demande.
  • Il améliore tout le système informatique de l'entreprise de sorte qu’il soit plus efficace.

                       

Les grandes entreprises et le cloud


Les grandes entreprises ont senti le vent tourner, et se sont rapidement intéressées au cloud computing. Certaines d’entre elles ont déjà entrepris le passage au cloud. La majorité des grandes entreprises en France et dans le monde prévoient de passer à ce système d’ici deux ans. Parmi les géants français, Alstom a franchi le pas en passant un accord avec Microsoft, pour externaliser toutes les données informatiques du groupe d’équipement électrique et ferroviaire, et ce dès 2010. Cette association démontre l’intérêt qu'éprouve les grandes entreprises pour le système du cloud.

 

Ce passage au cloud s’explique d’abord par un souci financier. Pour Alstom, cette technologie représente de réelles économies, la gestion de données informatiques étant bien plus économique grâce au Cloud. Alstom a ouvert la voie du cloud computing aux grandes entreprises françaises mais aussi européennes.

 

 

Conquérir les grandes entreprises pour les fournisseurs de cloud : un défi

Conquérir les PME : une nécessité

 

 

Les avantages du cloud pour les PME

 

Bien que les avantages économiques du cloud soient valables pour les PME, les économies réalisées ne sont pas assez importantes pour rendre cette technologie incontournable. Néanmoins, le cloud présente un autre avantage pour les petites entreprises: obtenir des mises à jour régulières de leurs logiciels et profiter d'un système évolutif.

Dès lors, qu'est-ce qui dissuade les petites entreprises d'adopter le cloud ? La raison est simple... Il s’agit d’un manque de confiance quant à la sécurité des données informatiques stockées via le cloud. Pourtant, ce système possède de nombreux avantages qu’il convient de rappeler:

 

  • Dans le monde actuel de l'entreprise (multinationales ou PME), les mots d’ordre restent mobilité et flexibilité. Or, le cloud permet d’accéder à ses fichiers où que l'on soit dans le monde. Il n’est plus indispensable de travailler dans un bureau. Il est possible de partager ses documents et fichiers avec des collaborateurs ou des clients, et travailler en ligne.

 

  • Le cloud est simple d’utilisation, n’importe qui peut travailler via ce système. Il est aisé de choisir les personnes qui ont accès à ses fichiers.

 

  • Le cloud est économique, ses services sont moins chers que les systèmes classiques. Plus besoin d’acquérir des infrastructures informatiques ruineuses. Choisir un abonnement mensuel plutôt qu’une licence à l’année permet d’échelonner le coût de ce passage.

 

 

Avant de passer au cloud, posez-vous les bonnes questions

 

 

La question de la sécurité reste bien évidemment une priorité. Aucun fournisseur n’est à l’abri d’une panne ou d’une faille de sécurité. Il faut donc faire jouer la concurrence pour s’assurer de choisir un fournisseur sérieux qui offre le plus grand nombre de garanties possibles.

Lorsque vous stockez vos données via le cloud, ces dernières peuvent être stockées dans un pays étranger. En fonction des informations que vous stockez, ainsi que de votre secteur d’activité, cette démarche peut constituer une violation des dispositions réglementaires en vigueur.

Il existe de plus en plus de fournisseurs de cloud. Il est donc important de bien se renseigner et de comparer toutes les offres à votre disposition. La meilleure offre sera celle qui s’occupera du stockage de vos données informatiques, situées dans votre ordinateur, mais n’oubliez pas le stockage des données de vos tablettes ou encore de vos téléphones portables. Assurez-vous régulièrement que les mises à jour soient tout le temps effectuées, et que les antivirus soient les derniers modèles et donc les plus efficaces.

 

 

Cloud public ou cloud privé ?

 

 

Le cloud public est le plus utilisé. Il offre des applications utilisables par tous : service de messagerie, partage de documents, logiciels spécialisés.

Le cloud privé s’adresse aux professionnels. Les serveurs sont situés dans l’entreprise ou chez un prestataire, l’utilisateur bénéficie d’accès privatif. Il est plus sûr, mais plus cher que le cloud public.

 

 

A lire aussi: 

 

Le cloud à la française: le projet Andromède

 

Le cloud hybride, la future génération du cloud computing

Cloud, informatique, nuage, privé, public, entreprise, solution, avantage,
Les solutions de communication du mag ETE
Info Partner, votre partenaire informatique
Suivez l'actualité ETE
Abonnez vous à ETE
Rejoignez ETE sur Twitter
Abonnez-vous à ETE sur Google+