Les Français de plus en plus favorables à la revente de leur mobile

Actu mobile - Article - Lundi, 17 Novembre - 18:33

Recommerce, téléphone portable, mobile usagé, revente, don

Recommerce

Les habitudes des Français en matière de téléphonie ne cessent d’évoluer. L’achat de terminaux est devenu plus fréquent, les forfaits sans engagement connaissent un énorme succès, les sorties de nouveaux téléphones s’enchaînent à un rythme infernal… Tous ces éléments ont modifié profondément l’attitude des Français vis-à-vis de leurs terminaux. Le baromètre publié par TNS Sofres et Recommerce Solution intitulé « Téléphonie mobile : les Français et le recommerce » révèle une nouvelle tendance concernant le rapport des Français à leurs téléphones. En effet, plus de 80% des sondés ont déclaré être intéressés par la revente ou le don de leur vieux terminaux. Ces chiffres indiquent que le recommerce à de beaux jours devant lui.

 

Donner une seconde vie à son terminal la nouvelle tendance

 

Il est bel et bien révolu le temps où les Français jetaient leurs vieux téléphones portables. Aujourd’hui, 50 millions de Français possèdent un mobile et chaque année 23 millions de terminaux neufs sont vendus dans l’hexagone. Les bouleversements qui sont intervenus dans le secteur des Télécoms ces dernières années ont considérablement changé l’attitude des Français vis-à-vis de leurs terminaux. C’est en tout cas ce que révèle le baromètre « Téléphonie mobile : les Français et le recommerce ». En effet, il apparaît que dans leur grande majorité, les propriétaires de mobiles pensent à revendre ou encore à donner leurs vieux terminaux. Ceux qui souhaitent garder leur ancien téléphone expliquent qu’il s’agit d’une mesure de précaution au cas où le terminal qu’ils utilisent tombe en panne, ils peuvent ainsi se rabattre sur leur ancien téléphone.

 

L’autre changement notable relevé par ce baromètre concerne la question du recyclage des terminaux usagés. 71% des sondés se sont déclarés concernés par cette question. Ce chiffre indique qu’il y a bien une prise de conscience autour de la fin de vie des téléphones. Conscients que les terminaux sont particulièrement polluants, les propriétaires de téléphones portables s’intéressent de plus en plus à la fin de vie de leurs mobiles.

 

L’essor du recommerce

 

Le recommerce est un concept simple qui consiste pour les particuliers à favoriser la vente de biens usagés à des commerçants. Ces derniers reprennent ces biens et leur donnent une seconde vie en les revendant à d’autres personnes à la recherche d’appareils d’occasion et donc moins couteux. L’étude menée par TNS Sofres et par Recommerce Solutions montre que les Français sont de plus en plus séduits par ce concept. L’essor du recommerce dans l’hexagone est une conséquence directe des nouvelles habitudes prises par les consommateurs en matière de télécoms. En effet, les Français achètent de plus en plus de terminaux, ils se retrouvent donc automatiquement avec bien plus de mobiles usagés chez eux.

 

L’intérêt des Français pour le recommerce est également financier. En effet, si les particuliers achètent de plus en plus de mobiles cela signifie que le budget « Télécoms » a été revu à la hausse. Or, le recommerce permet de financer en partie l’achat d’un nouveau terminal. D’ailleurs, 66% des sondés qui ont l’intention d’acquérir un nouveau téléphone ont déclaré envisager le recommerce comme une solution pour les aider à payer leur nouvel équipement.

 

Cette frénésie d’achat autour des terminaux explique pourquoi les Français se tournent vers le recommerce. Selon l’étude évoquée précédemment 81% des sondés ont déclaré être intéressés par la vente ou le don de leur ancien mobile. Ce chiffre est très élevé et représente 39 millions de Français.

 

Parmi les sondés qui ont annoncé vouloir acheter un nouveau mobile prochainement, 34% ont évoqué leur intention de faire don de leur ancien téléphone alors que 22% pensent plutôt à se tourner vers le recommerce.

 

A qui les Français s’adressent-ils pour revendre leurs terminaux ?

 

Si l’étude menée révèle que les Français sont sensibles au recommerce, elle indique également que les particuliers émettent quelques réserves sur cette pratique notamment pour des raisons de sécurité des données. Les Français sont particulièrement concernés par cette question. Les sondés se disent en majorité favorable à cette pratique mais redoutent que des personnes mal intentionnées ne récupèrent leurs données confidentielles.

 

Cette appréhension explique pourquoi les Français privilégient les opérateurs et les magasins spécialisés pour effectuer une action de recommerce. Les trois quart des sondés ont déclaré qu’ils se tourneraient vers leurs opérateurs (54% vers un point de vente physique et 23% vers le site internet).

Recommerce, téléphone portable, mobile usagé, revente, don
Les solutions de communication du mag ETE
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité ETE
Abonnez vous à ETE
Rejoignez ETE sur Twitter
Abonnez-vous à ETE sur Google+