Les Français ne veulent plus de forfait avec engagement

Marché des télécoms - Article - Mercredi, 26 Février - 11:05

Forfait sans engagement, SIN only, ARCEP, observatoire du marché des télécommunications mobiles

Sim Only

Chaque trimestre, l’ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des postes) publie un rapport concernant les tendances du marché des mobiles. Pour le quatrième trimestre, l’ARCEP indique que les Français se tournent de façon toujours plus massive vers des offres sans engagement pour leur téléphone portable.

 

Les offres SIM only présents chez tous les opérateurs

 

Free Mobile a été le premier à populariser les forfaits sans engagement. Rapidement, ces offres ont été un succès, c’est pourquoi les opérateurs historiques se sont lancés sur ce segment. Aujourd’hui les offres sans engagements sont partout : chez les MVNO mais aussi chez les opérateurs historiques.

 

La commercialisation des forfaits SIM only ont représenté une petite révolution dans le modèle économique des forfaits mobiles. Auparavant, les consommateurs souhaitant acquérir un nouveau téléphone portable devaient souscrire à une offre avec un engagement pouvant aller de 24 à 48 mois durant lesquels il n’était pas possible de se désengager sans payer un montant important correspond au prix du téléphone. Avec les forfaits SIM only les offres ne proposent plus de téléphones subventionnés mais un simple forfait. Les consommateurs reçoivent alors une carte SIM qu’ils installent dans leur téléphone.

 

L’attrait des Français pour les forfaits SIM only

 

Dans son observatoire du marché des télécommunications mobiles pour le quatrième trimestre, l’ARCEP a attiré l’attention sur un phénomène qui ne cesse de s’accentuer : l’attrait pour les forfaits sans engagement. Ainsi, 43,9% des Français possédant un forfait ne sont plus engagés envers un opérateur, soit une progression de 3 points de pourcentage par rapport au troisième trimestre.

 

Plus parlant encore, l’ARCEP recense 76,7 millions de cartes SIM actives en France.  70% de ces cartes SIM font partie du parc post payé libre d’engagement. L’attrait des Français pour les forfaits sans engagement ne cesse de s’accroitre. 

Forfait sans engagement, SIN only, ARCEP, observatoire du marché des télécommunications mobiles
Les solutions de communication du mag ETE
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité ETE
Abonnez vous à ETE
Rejoignez ETE sur Twitter
Abonnez-vous à ETE sur Google+